Les parfums - Elvisa JASAK - Paris - Conseillère en image vestimentaire

Les parfums

Les parfums

Le parfum est le symbole de la féminité. Il révèle notre personnalité, il aide à créer une vision forte de la personne qui le porte. On se souvient de nous grâce à lui. Il peut être romantique, sophistiqué, riche, mystérieux, provoquant ou classique… unique, comme nous le sommes nous-mêmes. Il s’exprime différemment d’une personne à l’autre et c’est pour cela que bien le choisir est primordial.

Qu’est-ce que le parfum ?

L’odorat est notre sens le plus sophistiqué. Le parfum, quant à lui, est un mélange complexe d’ingrédients qui créent une composition d’odeurs. Il est imaginé par les parfumeurs. Même si nous donnons le nom de parfum à presque toutes les senteurs (jus ?), l’unique et véritable parfum est plus concentré et il contient jusqu’à 40 % d’extraits purs, le reste sont des « eaux ». Les ingrédients de base des parfums sont en majorité des essences de plantes, mais on en trouve aussi d’origine animale et synthétique. Dans les ingrédients d’origine végétale nous trouvons la rose, le lis, le jasmin, l’orange, la lavande, le bois de santal… Les ingrédients d’origine animale sont moins nombreux, mais ils ont toujours été particulièrement prisés pour leur attrait sensuel et leur pouvoir aphrodisiaque supposé. L’ambre gris, sécrété par les cachalots, peut valoir jusqu’à 5 000 euros le kilogramme et le musc, sécrétion des glandes sexuelles de bovidés d’Asie centrale, peut atteindre le double. L’extrait de musc atteint trois fois le prix de l’or sur le marché. Pour obtenir ces extraits, les animaux sont souvent tués bien inutilement. Mais heureusement, il existe aujourd’hui des ingrédients synthétiques de remplacement. Ils sont d’ailleurs la grande force de l’industrie de la parfumerie moderne. La ville de Grasse en Provence, au sud de la France, est traditionnellement la ville du parfum. Les maisons Galimard, Fragonard et Molinard produisent des parfums qu’elles vendent dans des flacons épurés et bien moins chers que ceux du marché.

PER FUMUM

Les différentes époques et cultures ont dicté l’esthétique du parfum. Les hommes faisaient autrefois le lien entre les odeurs et la fumée, d’où la racine latine PER FUMUM qui signifie « au travers de la fumée ». Dans les temps les plus reculés, ils faisaient partie de certains rituels. Avec le temps, ils sont entrés dans le monde profane, d’abord dans un but sanitaire puis dans les rituels de beauté. Les peuplades de l’est ont de tous temps utilisé des parfums dans un but d’embellissement, ces mêmes rituels ont plus tard été adoptés par l’ensemble de l’Europe antique. La Renaissance a rayonné dans le monde et a ainsi essaimé l’amour des parfums, domaine dans lequel la France et l’Italie ont été précurseurs.

Quelques siècles plus tard s’ouvrent les premières manufactures à Grasse. On y teintait les cuirs utilisés dans la fabrication des gants, cuirs dont l’odeur était assez désagréable. Pour pallier cet inconvénient, Maître Galimard a eu l’ingénieuse idée de les faire tremper dans de l’essence d’éther. Depuis lors, les gants ont senti le parfum, et Galimard est encore aujourd’hui un des parfumeurs, avec son musée et son école, les plus connus dans le monde. A partir du 19e siècle, le marché du parfum se développe pour faire face à la demande en forte croissance. Au début, les parfumeurs vivaient exclusivement de leur art et de leur artisanat. Nous pouvons notamment citer la famille Guerlain, Jean-Marie Farina ou encore François Coty. Au fil du temps, ils deviennent des créateurs pour les grandes marques. Le premier exemple du lien qui a uni un parfum et une maison de mode est le fameux No 5 de Chanel, qui est aujourd’hui encore le parfum le plus vendu au monde.

A la recherche du parfum dont je ne connais pas le nom

Les parfums connus ont également leur propre histoire. Guerlain, le parfumeur le plus prestigieux au monde, continue de produire, et ce depuis 1889, Jicky, le parfum le plus ancien encore en vente de nos jours. Nous pouvons également évoquer le plus ancien parfumeur au monde, la maison Farina, qui a connu la gloire grâce à son Eau de Cologne. On raconte que quand Coco Chanel a dû choisir parmi plusieurs échantillons, elle a choisi le numéro 5 dont l’odeur lui évoquait sa mère.

Audrey Hepburn

Audrey Hepburn

Le parfum L’Interdit de Givenchy a été crée exclusivement pour Audrey Hepburn. Il a été un coup marketing brillant car il a suscité le désir de beaucoup. Quand il a été vendu en quantités limitées, ça a été un hit incroyable. J’ai aussi ma propre histoire relative au parfum. Ma maman avait l’habitude de voyager souvent à Paris pour son travail et elle revenait toujours les bras chargés de cadeaux. Une fois elle m’avait rapporté un parfum indescriptiblement féminin qui sentait le linge fraîchement lavé, le talc et le savon pour bébé. Quand je le portais, les gens dans la rue me demandaient son nom. Je ne me souviens que du flacon, pas de son nom, et je le cherche toujours dans les parfumeries parisiennes mais sans succès. Comme pour les vêtements, les grandes marques sortent régulièrement de nouveaux parfums et retirent de la vente ceux dont elles pensent qu’ils ne sont plus à la mode. Cependant, la mode ne devrait pas être un critère qui intervient lors du choix d’un parfum. Le parfum est comme la signature de notre personnalité, quelque chose qui nous caractérise, il est donc primordial de choisir celui qui nous sera agréable à porter.

Symbole de l’individualité

L’Europe, avec la France en fer de lance, a dominé le marché mondial du parfum jusqu’à la moitié du siècle dernier. En dehors des parfums français, il existe des parfums moins connus mais d’aussi bonne qualité et tout aussi attrayants partout dans le monde. Le site www.ausliebezumduft.de, même s’il n’est pas parisien, est par exemple un des meilleurs sites de vente en ligne de parfums uniques.

Un autre exemple de la célébration du parfum, en dehors de France, est le musée de l’entreprise Drom Fragrances en Allemagne avec plus de deux mille flacons exposés. Le parfum est bien plus qu’un mélange de composés odorants plongés dans de l’eau et de l’alcool. Il est en réalité question de véritables notes parfumées qui se complètent de façon harmonieuse pour exprimer différentes intensités. Certains sentent dès qu’on les ouvre, d’autres se révèlent plusieurs heures après, alors que d’autres encore peuvent s’exprimer pendant plusieurs jours. Le parfum est le symbole de la personnalité, il reflète l’intime, il est le signe de l’individualité que chacun porte en soi et un moyen d’attirer l’attention. Il occupe immanquablement une place importante dans le monde de la beauté et de la mode. Quand vous achetez un parfum, il est primordial qu’il vous plaise d’abord à vous, mais aussi qu’il soit agréable à votre entourage.

Comme quand vous offrez un parfum en cadeau, il faut qu’il ressemble au parfum que la personne porte déjà. Il est difficile dans une parfumerie de sentir le véritable cœur d’un parfum à cause du mélange de toutes les particules odorantes qui le composent. Le mieux est encore de pulvériser différents parfums sur des supports que vous prendrez soin de ne pas mélanger pour pouvoir en choisir un plus tard, à « nez reposé ». Il faut ensuite essayer le parfum sur votre peau et c’est seulement à ce moment-là que vous saurez s’il vous convient vraiment.

L’odorat, comme le goût, sont des sens plus intimes que les autres, car les particules doivent entrer dans notre corps pour que nous les ressentions. Nous ne voyons pas les odeurs, nous les sentons. Elles s’associent pour créer un écheveau de souvenirs, d’impressions et d’émotions et nous font voyager dans le temps l’espace d’un instant.

Article suivant
Galeries Lafayette Haussmann
Article précédent
Les écharpes et les foulards : des accessoires indispensables

Articles liés

Les bas pour femmes - Elegance - Elvisa JASAK - Paris
Accessoires

Les bas pour femmes

Comme tant d’autres articles de la garde-robe, les bas et chaussettes ont une histoire à raconter. On les retrouve sous…
Menu